Série Immobilier : des signes que le gouvernement n’interviendra pas prochainement dans la régulation des prix

74
Photo de tours à Taipei (Clément Tricot)

Écouter

Podcast

Le 20 mai quelques minutes avant minuit, soit le jour d’investiture de la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文), le vice-ministre de l’intérieur Hua Ching-chung (花敬群), a publié un message sur sa page Facebook qui a surpris les associations militantes dans le domaine de l’immobilier et du logement.

S’il dresse un bilan plutôt positif des actions engagées par le gouvernement au cours des années précédentes et abordent de prochaines réalisations notamment de logements sociaux, la fin de son message laisse plutôt présager que le gouvernement ne devrait pas engager de grande réforme notamment du système de taxes sur la propriété ou la spéculation immobilière. Sa réaction a surpris des associations militantes telle que OURS (都市改革組織) qui milite pour des villes plus inclusives.

Son message a fait réagir plusieurs associations ou professionnels. Plusieurs articles sont rapidement sortis dans la presse, notamment pour traiter de la question du système de taxe pour les propriétaires de plusieurs logements ou faire état des intérêts entre des personnalités politiques et des groupes immobiliers. Au contraire, des articles ont été publiés pour défendre la position du gouvernement.

Nous discutons avec Yi-Ling Chen, professeure associée et directrice des études internationales à l’université du Wyoming, de passage à Taïwan et qui a récemment publié un article nommé « Les prix du logement ne baissent jamais, le développement du financement du logement à Taïwan ».

Dans cette émission, la première d’une série sur le sujet, nous discutons de cette prise de position du vice-ministre et tentons de vous donner des éléments de compréhension du contexte immobilier et des récents débats à Taïwan. En outre, la professeure insiste sur le fait que la situation ne se résume pas à des questions législatives ou économiques mais qu’il faut aussi regarder du côté de l’histoire et de certaines caractéristiques de la société taïwanaise pour comprendre la difficulté à infléchir les prix de l’immobilier.

Plus sur le logement et l’immobilier à Taïwan :