Les affaires étrangères tchèques réfutent tout changement de leur ligne politique envers la Chine

12
Czech Foreign Minister Tomas Petricek gives a joint press conference with his counterpart from North Macedonia (not in picture) during a meeting on February 26, 2020 in Prague. (Photo by Michal CIZEK / AFP)

Récemment, la République Tchèque observe des relations tendues avec le gouvernement chinois que certains hommes politiques accusent de faire de l’ingérance diplomatique dans les affaires du pays. Le président du Sénat tchèque, Miloš Vystrčil a ainsi planifié une visite taiwanaise accompagné d’une délégation d’affaires pour la fin du mois d’août. Une autre délégation, cette fois-ci scientifique, menée par un autre sénateur a annoncé une visite en octobre la semaine dernière.

Le ministre des Affaires étrangères tchèque, Tomáš Petříček a commenté les accusions de Pékin suite à l’annonce de la visite de la délégation d’affaires menée par le président du Sénat tchèque. Lors d’un débat sur un plateau de la télé tchèque, il a en effet dit regretter la réaction de Pékin alors que la visite d’une telle délégation ne contredit pas la politique chinoise du pays et qu’une telle visite ne devrait pas fondamentalement endommager les relations entre les deux Etats.

Lors du débat, il a également commenté la position de plus en plus dure de Pékin envers ceux qui gardent des relations avec Taiwan et particulièrement envers la ville de Prague.