Faux candidats aux concours de recrutement des établissements publics

102
Photo d'illustration d'un examen de l'Université de Pingtung

Le Bureau des procureurs de Kaohsiung vient de démanteler un réseau impliqué dans des remplacements frauduleux de candidats à différents concours de recrutement de plusieurs établissements publics, comprenant des compagnies de pétrole, d’acier, d’électricité ou encore de télécommunications. Le groupe en question a proposé ses services à 26 personnes pour 29 examens au total, dont 12 ont pu être admises, y compris un candidat de l’école de la police nationale.

Selon les enquêteurs, les « clients » devaient d’abord payer au réseau une somme allant de 100 000 NTD (2 972 €) à 450 000 NTD (13 376 €) avant l’examen, et compléter avec une autre somme entre 400 000 NTD (11 888 €) et 1,5 million NTD (44 582 €) après l’examen en cas de succès. Pour les 29 remplacements illégaux, le réseau aurait empoché 53,58 millions NTD (1 593 144 €). A la suite de l’annonce, plusieurs entreprises victimes ont déclaré dans un premier temps que leurs recrutés impliqués dans l’affaire verraient leur contrat invalidé.