Premier anniversaire du mouvement anti-extradition à Hong Kong

108
1er anniversaire du mouvement anti-extradition (Photo FB de Civil Human Rights Front)

Le 9 juin dernier, plus d’un million de Hongkongais étaient descendus dans la rue pour s’opposer à la loi anti-extradition. Aujourd’hui, Jimmy Sham Tsz-kit (岑子杰), l’un des responsables du camp pro-démocratie hongkongais a indiqué que le mouvement anti-extradition n’a jamais cessé, et que les cinq principales réclamations des protestataires auxquelles l’administration hongkongaise n’a pas répondu sont toujours maintenues.

Aujourd’hui, du côté de Taiwan, quelques associations pour la démocratie se sont réunies devant le palais présidentiel pour appeler les Taiwanais à soutenir Hong Kong et annoncer une soirée prévue le 13 juin comme l’explique Chang Yu-meng (張育萌), secrétaire général de l’association des jeunes taiwanais pour la démocratie (Taiwan Youth Association for Democracy, TYAD) : « Les jeunes taiwanais et hongkongais organiseront une soirée commémorative du premier anniversaire du mouvement anti-extradition le 13 juin prochain afin de condamner ensemble l’ambition de l’expansion chinoise dans le monde entier et en Asie de l’Est. Nous appelons également le gouvernement taiwanais qu’en tant que première ligne de défense de la démocratie et de la liberté contre la Chine, Taiwan doit établir un pare-feu contre l’ambition d’expansion chinoise tout en se tenant prêt à soutenir Hong Kong. »

Les groupes civiques taiwanais souhaitent également amender directement les réglementations sur les échanges avec Hong Kong et Macao afin de proposer un asile aux Hongkongais sur le plan législatif.