11 personnes mises en examen dans le dossier de l’activiste honkongaise Denise Ho

56
Denise Ho aspergée de peinture à la manifestation 929 à Taipei (Photo CNA)

Fin septembre dernier, lorsque Denise Ho (何韻詩) participait à la « marche contre le totalitarisme » à Taipei,  l’activiste hongkongaise s’était retrouvée aspergée de peinture rouge alors qu’elle répondait à des questions des journalistes. Après six mois d’enquête, les procureurs ont décidé de mettre en examen onze personnes pour insulte publique, extorsion, destruction ou violation de la loi de rassemblement. Ces onze personnes font partie du Unionist party (pPrti pour la promotion de la réunification chinoise), de l’Assocition de la nostalgie pour la culture de Dacheng (Dachen Nostalgia Culture Association) ou encore de l’entreprise de Hu Chih-wei (胡志偉), qui est le président de l’association Dacheng.