Le TCEN organise un webinaire sur la transformation des déchets marins en ressources

72
Webinar sur les fonds marins de la TCEN (photo RTI)

Le groupe écologiste taiwanais spécialiste d’économie circulaire « Taiwan Circular Economy Network » (TCEN) a organisé ce weekend un webinaire sur la « transformation du recyclage des déchets marins en ressource » en publiant par la même occasion un guide sur le sujet.

Le groupe part du constat scientifique que si des changements radicaux ne sont pas opérés rapidement, en 2050, il y aura plus de déchets plastiques que de poissons dans l’océan.

C’est pour cette raison qu’il est déterminé à promouvoir une réelle économie circulaire autour des déchets marins. Le groupe annonce que des progrès dans ce domaine sont impératifs. L’Institut américain à Taiwan (AIT) a décidé de soutenir ce projet et prévoit de présenter ce guide dans les programmes lors de la réunion du GCTF de Novembre.

D’autre part la Fondation pour l’éducation des océans Kuroshio (KOEF) avait publié en 2018 un rapport concernant les déchets marins. Elle avait séparé en deux principales catégories ces déchets : ceux venant des biens de consommation et ceux issus de la pêche. Dans cette dernière catégorie, il y a encore beaucoup de progrès à réaliser puisque chaque année plus de 300 000 mammifères marins sont pris dans les filets de pêche abandonnés.

C’est un constat que fait également le Bureau de la pêche taiwanais en dénonçant les filets bon marchés utilisés par les pêcheurs qui n’hésitent pas à les couper pour les laisser en mer lorsqu’ils s’empêtrent dans les récifs. Une pratique qui, en plus de perturber les fonds marins, entraine d’énormes coûts de récupération et de traitement. Le bureau de la pêche est en train de mettre en place un système pouvant identifier le nom des pêcheurs sur les filets.