Un nouveau mécanisme pour accélérer le contrôle des masques à l’exportation

54
Production de masques de protection (photo CNA archives)

La pandémie de Covid-19 étant bien maîtrisée à Taiwan, les producteurs de masques visent maintenant les pays étrangers où la demande d’équipements médicaux de protection reste importante. Rappelons qu’en février dernier, l’île n’avait produit que 2,7 millions de masques chirurcaux par jour alors qu’à la fin du mois de mai, la production quotidienne s’élevait déjà à 19 millions de pièces grâce à la mobilisation de l’ensemble du secteur. Le 1er juin, le gouvernement a annoncé la levée de l’interdiction  pour l’exportation de masques médicaux, tout en maintenant une réquisition de 8 millions d’unités par jour pour le besoin intérieur.

Afin de remercier le secteur de sa contribution durant la pandémie, le gouvernement s’est engagé à l’aider à accélérer ses exportations en mettant en place un système de contrôle de qualité plus efficace. La vice-ministre de l’Economie Wang Mei-hua (王美花) a détaillé : « Pour les produits à exporter, il faut assurer qu’ils sont tous d’excellente qualité. Ainsi, un mécanisme de contrôle rapide a été mis en place conjointement par le Bureau de standardisation, le Bureau de l’industrie et l’Institut de recherche sur le textile. Ce nouveau mécanisme permettra d’accélérer les procédures d’exportation. » Ce sont, au maximum, 8 millions de masques qui sont actuellement disponibles quotidiennement pour l’exportation.