À la découverte de Maître Lu Wen-rui – dernière partie

114
Maître Lu à l'éventail de Huang Feihong, style Hung Gar - Crédit Photo : Lu Wen-rui

Écouter

Dans cette quatrième partie d’interview de Maître Lu Wen-rui (盧文瑞), nous évoquerons son point de vue sur le Wushu moderne et découvrirons ce qui pour lui, est le plus important dans la pratique des arts martiaux.
Maître Lu Wen-rui est un expert reconnu des styles dits « externes » Hung Gar, Zonghe Baihe Quan, et Cai Jia Quan. Il n’accepte pas de disciples à part ses enfants et Ghyslain Kuehn, présentateur de votre émission.
 
Lexique :
  • Mabu 馬步 : Appelée en français « position du cavalier », il s’agit de la position de base la plus importante du Wushu. En plus de renforcer les jambes et les muscles fessiers, elle renforce également le mental, car très douloureuse pour le corps. Elle se pratique les deux jambes ouvertes, genoux à l’extérieur, pieds parallèles entre eux et cuisses parallèles au sol, formant un angle de 90° entre les cuisses et les mollets.
  • Taolu 套路 : Nom des formes codifiées avec ou sans armes pratiquées dans les arts martiaux chinois, à l’instar des Kata en karaté ou des Poomsé en Taekwondo.
  • He Quan 鶴拳 : Ou Bai He Quan 白鶴拳,Style de la grue (blanche). Originaire du Fujian, c’est un des styles les plus présents à Taiwan, et qui compte 6 courants différents.
  • Fajin 發勁: Principe essentiel du Wushu en général, désignant les « sorties d’énergie », sortes de frappes explosives resultant de la combinaison de la bio-mécanique corporelle et de l’énergie interne.
  • Maître Peng Hanping 彭韓萍 :Surnommé « Xiao Peng » (小彭), il est le maître qui a le plus marqué et influencé maître Lu. Expert en différents styles notamment Hung Gar, Tanglang Quan, et Taiji Quan style Chen, maître Peng est décédé brutalement dans un accident de scooter en 1999.
  • Yi Dai Zong Shi 一代宗師 : En occident, ce film titré « The Grandmaster » et réalisé par Wong Kar Wai en 2013, est une oeuvre majeure du cinéma d’arts martiaux reconnu par les pratiquants du monde entier comme l’un des seuls films du genre à traiter du Wushu de manière aussi juste. Il a mis 10 ans à être réalisé.
Émission proposée par Ghyslain Kuehn, rédacteur en chef du site de référence des arts martiaux chinois : www.wukongwushu.com