Taiwan approuve le remdesivir contre le COVID-19

131
Le médicament remdesivir (Photo Ulrich Perrey / POOL / AFP)

La procédure d’autorisation du médicament remdesivir n’aura nécessité que cinq jours pour que le bureau du contrôle alimentaire et pharmaceutique (FDA) de Taiwan l’approuve aujourd’hui en tant que traitement du nouveau coronavirus.

Wu Shou-mei (吳秀梅), directrice du FDA, a indiqué que Taiwan a participé aux essais cliniques qui ont permis de soigner onze patients gravement touchés par le Covid-19. L’administration du remdesivir a eu des effets positifs pour soigner des patients présentant des symptômes d’infiltrats pulmonaires. Wu Shou-mei a aussi précisé qu’étant donné que la période d’essais cliniques touche à son terme en cette fin mai, le gouvernement a accéléré la procédure d’autorisation de l’antiviral remdesivir afin de soigner les cas sévères du Covid-19.

Le remdesivir devient le tout premier médicament autorisé de manière conditionnelle à Taiwan. Selon le FDA, le remdesivir ne peut être utilisé que sur les patients sévèrement atteints, notamment ceux dont la saturation en oxygène est inférieure à 94% sans recours à l’oxygénothérapie, les patients dépendant de l’oxygénothérapie ou des ventilateurs mécaniques ainsi que ceux déjà assistés par l’ECMO (oxygénation par membrane extracorporelle). La durée maximale du traitement du remdesivir est de dix jours.

Concernant les doses pour les patients adultes, le FDA a fixé l’administration d’une injection de 200mg le premier jour et de 100 mg à partir du deuxième jour. Le traitement peut être suspendu dès que les sympômes s’améliorent. Le même dosage est prévu pour les enfants de plus de 40 kg. Quant aux soins des enfants de 3,5 kg à 40 kg, le dosage est de 5mg par kg pour le premier jour de soin, et de 2,5mg par kg à compter du deuxième jour du traitement.

Chang Shan-chwen (張上淳), le chef du groupe d’experts du centre de commandement de lutte contre les épidémies a indiqué que même si les effets du remdesivir nécessitent encore des études scientifiques plus rigoureuses, Taiwan entend introduire ce médicament pour le soin des patients gravement malades. Taiwan prévoit de commander des doses pour 1 000 patients. La livraison de ce médicament doit arriver avant fin juillet, toujours selon la directrice Wu, ajoutant que cette décision vise à garantir une suffisance des médicaments pour le traitement des patients gravement malades en cas de la deuxième vague d’infection.

Pour rappel, le remdesivir a reçu une autorisation en urgence aux États-Unis le 1er mai et a également reçu une approbation spéciale similaire au Japon le 7 mai.