30% des Taiwanais ne considèrent pas le châtiment corporel comme de la maltraitance

68
Photo du logo de la fondation taiwanaise pour les enfants et les familles (Photo RTI)

La fondation taiwanaise pour les enfants et les familles a rendu publique aujourd’hui une enquête en ligne sur la protection des enfants conduite auprès de Taiwanais de plus de 19 ans. 34% des Taiwanais interrogés n’estiment pas que le châtiment corporel représente une forme de maltraitance des enfants. Plus de 10% ne pensent pas que la violence verbale négative peut constituer une maltraitance des enfants. La fondation a rappelé que selon les chiffres du ministère de la Santé, Taiwan a enregistré 73 973 de cas de maltraitances d’enfants, soit un niveau historique en 2019. La fondation taiwanaise pour les enfants et les familles a d’ailleurs indiqué que même si la plupart des Taiwanais sont conscients qu’il faut avertir les autorités publiques pour tout dossier éventuel de maltraitance d’un enfant, néanmoins, peu d’entre eux sont prêts à agir pour assister les enfants à recevoir une protection.