Taiwan accroît le contrôle des demandes de séjour des ressortissants chinois liés au Parti communiste chinois

25
(Image : Wikipedia)

L’Agence nationale de l’immigration a renforcé, l’année dernière, le contrôle des demandes de séjour des ressortissants chinois.

Selon les chiffres révélés hier, l’Agence a refusé, l’année dernière, 3742 demandes de ressortissants chinois affiliés au Parti communiste chinois (PCC), à l’Armée populaire de libération, à l’administration ou à d’autres organisations de nature politique.

Cela représente un taux de refus de 7,8 %, sur un total de 52 144 demandes en 2019, soit une augmentation de 72 % par rapport à l’année précédente, où 1567 demandes avaient été refusées.

L’Agence coopère avec le Bureau de la sécurité nationale et la commission ministérielle des affaires continentales pour identifier les personnes liées au PCC ou à l’armée chinoise. En plus de la multiplication des contrôles, le gouvernement taiwanais a également renforcé les inspections sur le sol taiwanais ainsi que les sanctions.

L’Agence a précisé que des agens taiwanais sont envoyés pour interroger, pendant leur séjour, les personnes autorisées à entrer sur le territoire, afin de vérifier que ces personnes ne se livrent à aucun travail qui contreside le but affiché de leur séjour. De plus, ceux qui feront des commentaires publics inappropriés concernant Taiwan seront interdits de séjour pendant une période donnée.