Chen Ming-tong déclare qu’une page d’histoire s’est tournée dans les relations interdétroit

52
Le président de la commission ministérielle des affaires continentales Chen Ming-tong (陳明通) (Image : RTI)

La commission parlementaire des affaires intérieures a invité le président de la commission ministérielle des affaires continentales Chen Ming-tong (陳明通) à faire un rapport sur le futur des relations interdétroit.

Chen Ming-tong a d’abord fait remarquer que la présidente Tsai Ing-wen n’avait pas mentionné le fameux « consensus de 1992 » dans son discours d’inauguration d’hier, contrairement à il y a quatre ans. Il a, à ce sujet, déclaré qu’une page de l’histoire s’était tournée, et qu’il n’était plus nécessaire d’en discuter.

Concernant l’Accord cadre de coopération économique (ECFA) entre la Chine et Taiwan, un accord de libre échange entré en vigueur en septembre 2010, Chen Ming-tong a nié certaines rumeurs qui laissent entendre que l’ECFA prendrait fin au bout de 10 ans, c’est-à-dire cette année.

Le président de la commission ministérielle des affaires continentales a précisé que l’accord devait continuer, que le texte de l’accord ne comportait aucune disposition de ce genre, et que, du reste, les biens inclus dans la liste préliminaire de l’ECFA était, de manière générale, bien acceptée des Taiwanais.