Premier anniversaire de l’adoption de la loi autorisant le mariage homosexuel et les couples de nationalités différentes réclament toujours leur droit au mariage

79
Les couples homosexuels réclament l'autorisation du mariage mixte (Photo RTI)

Il y a un an jour pour jour, le Parlement taiwanais adoptait en troisième lecture la « loi d’application de l’interprétation n° 748 de la branche judiciaire » légalisant le mariage entre deux personnes de même sexe. Cependant, pour un couple composé de deux personnes de nationalités différentes, le mariage n’est possible que si elles viennent toutes les deux d’un pays où le mariage homosexuel est déjà légal. C’est-à-dire que le marige ne peut s’appliquer qu’aux citoyens de nationalité taïwanaise et de 26 pays dont les lois sont déjà ouvertes au mariage entre deux personnes de même sexe.

En ce premier anniversaire de la légalisation du mariage homosexuel, plusieurs groupes prônant la légalisation du mariage homosexuel mixte ont organisé une conférence de presse en insistant sur le fait que des centaines de couples homosexuels à Taiwan ne peuvent pas se marier faute de loi suffisante.

La TAPCPR, l’alliance pour les droits du partenariat civil, a indiqué aujourd’hui avoir écrit une lettre officielle aux ministères de la Justice, de l’Intérieur, à l’agence de l’immigration, à la commission minsitérielle des affaires continentales et à la branche judiciaire afin de solliciter leur point de vue en avril au sujet du mariage mixte. Selon la TAPCPR, même si les différents organismes reconnaissent que le mariage mixte relève du droit des couples homosexuels, leur avis diverge encore quant à l’amendement nécessaire des lois ou aux mesures relatives à adopter.