Paris assure Taiwan que la France honorera son contrat de maintenance des frégates Lafayette

608
Une frégate Lafayette de la Marine taïwanaise (Image : Wikipedia)

Le ministre des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian a réagi à des critiques chinoises au sujet d’un contrat d’armement avec Taiwan, invitant Pékin, dans un communiqué publié hier, à se concentrer sur la lutte contre la pandémie de Covid-19.

En avril dernier, la Marine taiwanais avait annoncé son intention de moderniser les six frégates Lafayette achetées à la France en 1991. Un contrat de 24,6 millions d’euros a ainsi été passé avec l’entreprise française DCI-DESCO en vue d’équiper les frégates taiwanaises d’un système de leurres Dagaie. La Chine avait récemment demandé à la France d’annuler le contrat d’armement avec Taiwan, indiquant qu’un tel contrat pourrait « nuire aux relations sino-françaises ».

Dans le communiqué, Paris a précisé que « dans le cadre de la déclaration franco-chinoise de 1994, la France met en œuvre la politique d’une seule Chine et continue d’appeler au dialogue entre les deux rives du détroit », tout en déclarant que « la France respecte strictement les engagements contractuels qu’elle a formés avec Taiwan et n’a en rien changé sa position depuis 1994 ».