Les travailleurs étrangers peuvent demander un contrat à court terme en attendant la réouverture des frontières

28
Travailleuses étrangères (archives CNA)

Comme beaucoup d’autres pays, Taiwan a fermé ses frontières afin d’éviter des cas importés de Covid-19. Beaucoup de travailleurs migrants se sont ainsi retrouvés bloqués au terme de leur contrat en raison de l’annulation des vols reliant l’île à leur pays d’origine. N’ayant plus de salaire, ils se trouvent dans une situation précaire.

Le ministère du Travail a annoncé aujourd’hui qu’à titre exceptionnel, ces étrangers peuvent demander un contrat pour une durée de trois à six mois en attendant la réouverture des frontières.

Rappelons que la loi fixe la durée des contrats des travailleurs étrangers à trois ans, à la fin de laquelle ces derniers peuvent négocier un nouveau contrat.