Taiwan n’acceptera jamais le mémorandum secret de 2005 entre l’OMS et la Chine

205
Le bâtiment de l'OMS à Genève (Photo REUTERS/Denis Balibouse)

Au sujet du mémorandum secret conclu entre la Chine et l’OMS en 2005, la porte-parole de la Diplomatie Joanne Ou (歐江安) a indiqué aujourd’hui que, n’ayant pas été concerté au sujet de ce mémérandum, Taiwan ne l’admettrait jamais : « Ce mémorandum ayant été conclu secrètement uniquement entre la partie chinoise et l’OMS, Taiwan n’y a pas participé. Ce mémorandum nuit grandement à la souveraineté, à la dignité et aux intérêts de notre nation. Nous avons déjà déclaré que nous ne sommes pas contraints de l’appliquer. Tous nos gouvernements depuis 2005 n’ont cessé de réitérer que nous ne reconnaissons pas, n’acceptons pas et n’exécutons pas ce mémorandum. Telle est notre position ferme et unique. »

Concernant le contenu du mémorandum, Joanne Ou estime que même s’il n’a pas été dévoilé au public, il semble qu’il impose certaines conditions à toute participation éventuelle de Taiwan aux activités de l’OMS. Tout expert souhaitant participer à une réunion technique de l’OMS doit formuler sa demande cinq semaines avant l’événement, laquelle doit être transférée au ministère de la Santé de la Chine pour évaluation. Pour toute demande acceptée, l’expert devra être de rang inférieur à celui de directeur d’un bureau gouvernemental et sera identifié comme en provenance de Taiwan, Chine dans tous les documents. Sa participation devra se faire à titre indivuel.