Deux compagnies pétrolières taiwanaises visées par des cyberattaques

70
Hack malveillant (image pixabay)

La compagnie publique de pétrole CPC a signalé une attaque informatique visant son réseau lundi dernier, suivie de la société privée de pétrole FPCC (Formosa Petrochemical Corporation) hier.

En réalité, selon les services gouvernementaux de sécurité informatique, les cyberattaques se sont brusquement multipliées ces dernières semaines, visant non seulement des établissements taiwanais mais aussi ceux dans d’autres pays démocratiques. On se souvient qu’il y a quelques semaines, en pleine pandémie, l’hôpital de l’Université nationale de Taiwan et le Centre de prévention des maladies (CDC) avaient aussi été ciblés.

Pour la plupart des cas, le Bureau de la sécurité nationale a pu retracer les actes criminels, qui seraient d’origine chinoise ou russe. Le Bureau a notamment mis en garde les institutions spécialisées dans les infrastures ou les énergies, n’écartant pas de nouvelles attaques significatives le 20 mai prochain, date de l’investiture présidentielle.