Covid-19 et « monde d’après » : quel sens géopolitique ? (3/3)

94
Carte de l'Europe et coronavirus (montage RTI)


Écouter
Depuis que la pandémie a touché la France et que le confinement a créé un climat d’insupportable attente, l’expression « monde d’après » a fleuri pour manifester l’espoir et le désir que la crise sanitaire, médicale, sociale et économique mondiale induite par le SARS-CoV-2 change quelque chose au monde.

Cette série de trois émissions propose une analyse géopolitique de cette idée avec d’abord l’idée du point de vue conceptuel, puis la signification au niveau géopolitique en Asie: la crise va-t-elle vraiment changer les relations entre les acteurs politiques dans la région Asie ou ne fait-elle pas qu’accentuer des difficultés, des apories, des failles déjà présentes ?

Enfin, sera évoqué le cas précis de l’enquête internationale sur les origines du Covid-19 : la seule manière de faire que le monde change, de faire que cela n’ait pas été en vain, c’est de comprendre les raisons et donc l’origine. D’où la nécessité d’une enquête indépendante sur les origines du Covid-19 – que la Chine refuse pour des raisons de souveraineté – mais peut-on invoquer la souveraineté nationale pour un événement affectant l’ensemble du monde?