La présidente confirme la rumeur de mission spéciale de la flotte diplomatique

34
La flotte de mission diplomatique (Photo d'illustration de la flotte aux Pescadores en mars 2019)

Les multiples contaminations au nouveau coronavirus à bord du navire militaire Panshih (磐石艦) ont suscité les doutes au sein des médias concernant l’itinéraire de la flotte diplomatique, qui a affirmé être passé dans les eaux internationales pendant trente jours durant sans avoir eu de contact extérieur. Des bruits courent qu’en réalité, en plus de la visite de courtoisie aux Palaos, la flotte aurait aussi mené une mission spéciale dans le Pacifique.

A ce propos, la présidente Tsai Ing-wen a donné des précisions lors d’une conférence de presse ce matin : « Ce programme d’entraînement est mené tous les ans et se révèle particulièrement important dans le contexte actuel. En réalité, cette fois-ci, le programme a inclus une mission spéciale qu’il ne serait pas convenable de révéler au public. En revanche, je peux confirmer qu’hormis les Palaos, la flotte ne s’est pas rendue nulle part ailleurs. »