3 nouveaux cas de Covid-19, tous issus de la flotte de la marine taiwanaise

64
Nouveaux cas de COVID-19, image : ministère de la Santé

Le centre de commandement de lutte contre les épidémies (CECC) a annoncé aujourd’hui 3 nouveaux cas du COVID-19, tous issus de la flotte de la marine taiwanaise. Le total de cas dans le pays atteint les 425 dont 343 contaminations importées, 55 contaminations locales et 27 qui proviennent de la flotte de la marine. Parmi les cas confirmés, 6 personnes sont décédées, 217 personnes guéries ont terminé leur quarantaine, et les autres sont toujours en soins de quarantaine.

Le commandant en chef de lutte contre les épidémies Chen Shih-chung (陳時中) a précisé que les malades enregistrés aujourd’hui sont deux hommes et une femme, âgées entre 20 et 30 ans présents à bord du navire de ravitaillement Panshih (磐石).

Le cas 423 est un homme (stagiaire) d’une vingtaine d’années. Il a eu une perte d’odorat et du goût le 30 mars. Il partageait la même cabine que les cas 396 et 397. Il a prévenu de lui-même le service de santé le 18 avril et est allé voir un médecin. Un premier dépistage s’est révélé négatif, et un deuxième test a été effectué le 20 avril. Il a été diagnostiqué aujourd’hui.

Le cas 424 concerne une militaire dans la trentaine. Elle a eu des symptômes de vertige, d’obstruction nasale, de maux de tête et de perte d’odorat qui sont apparus vers le 5 avril. Les symptômes se sont améliorés pendant le voyage. Elle a été placée en quarantaine le 18 avril puis testée. Le premier test s’est révélé négatif et un second test a été effectué le 20. Le diagnostic a été confirmé aujourd’hui.

Le cas 425 est un militaire d’une vingtaine d’années. Il a développé des symptômes d’écoulement nasal, de fièvre et de maux de tête le 23 mars. Il a également été placé en quarantaine à la demande du ministère de la Défense le 18 avril pour être examiné. Le résultat d’un premier examen a été négatif, et il a été diagnostiqué aujourd’hui.

Le CECC a souligné qu’un total de 27 personnes de la flotte ont été confirmés comme contaminées. 349 personnes sont entrées en contact avec eux, dont 187 sont isolés chez elles et 162 appliquent une autosurveillance de santé. Kolas Yotaka, porte-parole du Yuan exécutif, s’est exprimée sur le sujet : « En ce qui concerne l’ensemble de cet incident, le ministère de la Défense mène une enquête, et la position du Yuan exécutif est que toute négligence ou dissimulation ne peut être tolérée. Nous exigeons que le ministère de la Défense mène une enquête honnête et fournisse une explication après avoir établi la vérité. »