L’Institut national de recherche médicale développe une caméra thermique intelligente

99
Apparence des résultats de la caméra thermique intelligente développée par le NHRI (photo NHRI)

L’Institut national de recherche médicale (NHRI) a annoncé ce lundi avoir développé avec succès une caméra thermique équipée d’un programme d’intelligence artificielle pouvant donner une température du corps plus précise que les caméras actuelles en excluant les accessoires et objets pouvant influencer la précision du relevé de la température.

Ce nouveau système a pour principe de pouvoir écarter l’influence d’objets ou d’actions pouvant modifier la température du corps de manière artificielle par exemple un masque, des lunettes, un chapeau, une casquette, un casque audio, ou encore, de manière plus surprenante, une boisson froide ou chaude. Ce sont des objets qui potentiellement influencent la prise de température et donnent ainsi des relevés biaisés dans les endroits très fréquentés.

Liao Lun-de (廖倫德) membre de l’équipe de recherche a également précisé lors de l’annonce de cette réussite que cette invention intéressait déjà beaucoup de marchés étrangers et particulièrement les nouvelles économies du sud et du sud-est asiatique même si le système est encore à son stade de transfert technique au secteur privé.