La Cour suprême maintient la perpétuité pour Wang Jing-yu

40
La Cour suprême taiwanaise a confirmé hier le verdict prononcé contre Wang Jing-yu (王景玉), maintenant la peine de prison à perpétuité. (Image : CNA)

La Cour suprême taiwanaise a confirmé hier le verdict prononcé contre Wang Jing-yu (王景玉), maintenant la peine de prison à perpétuité.

Wang avait d’abord été reconnu coupable par le Tribunal de Shilin pour le meurtre à l’aveugle, en 2016, d’une fillette de trois ans qu’il avait décapité devant sa mère, dans les rues de l’arrondissement de Neihu, à Taipei. L’affaire avait profondément ému la population taiwanaise, et avait relancé le débat sur les sanctions dans le cas de meurtre d’enfants.

Le procureur avait initialement requis la peine capitale contre Wang, mais ce dernier avait finalement reçu la peine à perpétuité après que les médecins lui avaient diagnostiqué une schizophrénie. La Haute cour a tout de même jugé que Wang avait été en pleine possession de ses moyens lors de l’attaque, l’enquête ayant, du reste, montré une préméditation.

Les parents de la victime, dont la mère, la députée Claire Wang, s’est engagée en politique à la suite du meurtre de sa fille, se sont dits déçus du verdict et espéraient une condamnation à mort. Rappelons que la grande majorité de la population taiwanaise (plus de 80 % selon un sondage de TVBS) soutient la peine capitale.