Le ministère du Travail taïwanais annonce 10 000 emplois partiels pour faire face aux difficultés durant l’épidémie

26
Adjointe au directeur général de l'Agence pour le développement de l'emploi Shih Chen-yang présentant le plan de sauvetage des plus faibles revenus pendant le COVID-19 (photo RTI)

Le ministère du Travail a annoncé ce lundi qu’il lançait un plan de secours à l’emploi qui pour sa première vague offrait plus de 10 000 opportunités d’emplois partiels répartis sur l’ensemble du pays. La base horaire est de 158 dollars taïwanais soit 4,8 euros et le salaire mensuel maximum est de 12 640 dollars taïwanais soit près de 385 euros pour un temps de travail mensuel ne pouvant dépasser les 80 heures. Ces emplois d’aide à la précarité face à la crise épidémique peuvent s’étendre au plus jusqu’à 6 mois et sont beaucoup d’emplois en relation avec l’épidémie comme la distribution de masques, la prise de température dans les lieux publics ou encore le nettoyage ou la désinfection de salles. Ce plan prévoit d’offrir jusqu’à 60 000 emplois pour les personnes qui ne perçoivent pas d’autres aides publiques.