Le câble sous-marin Google reliant les Etats-Unis et Taiwan en phase d’essai

177
Capture écran d'une carte sur le réseau de cables sous-marins à travers le Pacifique

La commission américaine des communications (FCC) a approuvé le projet de la compagnie Google de recourir à un câble sous-marin de télécommunications reliant les Etats-Unis et Taiwan tout en refusant à Google d’utiliser la portion reliant Hong Kong, pour des raisons de sécurité nationale.

Le câble reliant les Etats-Unis et Taiwan, d’une longueur de 12 875 kilomètres, relève du système PLCN (Pacific Light Cable Network), un réseau de câbles sous-marins déjà construits et en partie financé par Google, Facebook et Chunghwa Telecom. La compagnie américaine attendait l’autorisation de la FCC qui se faisait attendre et menaçait même de recourir à une autre option, faute de réponse de la commission.

À la suite de cette approbation de la FCC, Google pourrait utiliser ce câble d’ici deux mois environ. L’exploitation de ce câble doit passer également les vérifications préalables de la NCC, commission nationale de la communication.