Nouvelle exécution à Taiwan : 39 prisonniers toujours dans le couloir de la mort

327
Le condamné à mort Wen Jen-hsien (翁仁賢), 53 ans, a été exécuté hier après-midi à Taipei (Image : archive CNA)

Le condamné à mort Wen Jen-hsien (翁仁賢), 53 ans, a été exécuté hier après-midi à Taipei, moins d’un an après sa condamnation par la Cour suprême taiwanaise, le 10 juillet 2019. Wen Jen-hsian avait été reconnu coupable du meurtre de ses parents et de leur aide à domicile, de sa nièce, de son neveu et de la femme de ce dernier, et blessant quatre autres membres de sa famille. Wen avait mis le feu à sa maison, à Taoyuan, en février 2016 suite à une dispute familiale.

C’est la deuxième exécution d’un condamné à mort sous la présidence de Tsai Ing-wen (蔡英文) depuis son arrivée en fonction en mai 2016, la dernière exécution remontant au 31 août 2018.

Le ministère de la Justice, qui a signé l’ordre final d’exécution, a précisé que toutes les voies de recours possibles avaient été épuisées dans l’affaire. Il a également indiqué que bien que la politique gouvernementale consistait à abolir progressivement la peine capitale, cette dernière restait néanmoins toujours en vigueur.

Hier également, la Cour suprême a maintenu un jugement concernant un viol et un meurtre survenu en 2015 à Hsinchu, condamnant cinq coupables à la prison à perpétuité, dont le coupable principal, qui a vu sa peine, capitale, changée en une peine de prison à vie.