Poisson d’avril : pas de blagues sur la pandémie

50
Annonce de l'interdiction de blagues sur COVID-19 (affiche du CDC)

Habituellement, le 1er avril est l’occasion, un peu partout dans le monde et aussi à Taiwan, d’émettre et de faire circuler toutes sortes de blagues. Mais, cette année, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, le gouvernement a annoncé que toutes plaisanteries liées au COVID-19 seraient interdites, par respect pour les victimes mais aussi dans le but d’éviter la diffusion des fausses informations.

Le gouvernement a précisé que toute infraction serait punie d’une peine maximale de trois ans de prison et d’une amende maximale de 3 000 000 de dollars taiwanais (89 680 €). Notons qu’à l’approche de cette date spéciale, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a également averti que cette sorte d’ « info-démies » pourraient accélérer la propagation du COVID-19 au sein des populations précaires.