Un plan de quarantaine est requis pour l’introduction des travailleurs migrants

72
Ministre du Travail (photo RTI)

Le ministère du Travail a indiqué aujourd’hui que tout employeur souhaitant faire appel à de nouveaux travailleurs migrants depuis l’étranger doit d’abord élaborer un plan de quarantaine à domicile à soumettre à l’étude des collectivités locales.

Cette mesure est effective à compter de ce jour à 16h00, heure de Taipei. Avant que les employés n’arrivent sur le territoire, les collectivités locales doivent inspecter le lieu de quarantaine qui doit fournir une pièce individuelle par personne, un contrôle à la sortie et être équipé des installations de désinfection.

Chaque employeur doit prendre en charge la vie des travailleurs migrants pendant leur période de quarantaine. Tous les frais relatifs, y compris ceux des transports depuis l’aéroport jusqu’au lieu de quarantaine sont aussi à la charge de l’employeur. Toutefois, étant donné qu’aucun travail ne sera assuré pendant la quarantaine, l’employeur peut ne pas payer verser de salaire à l’employé en quarantaine. Néanmoins, le ministère du Travail conseille aux employeurs de rémunérer leurs employés et souscrire ensuite une demande de subvention de la part de l’Etat.