Les chercheurs évoquent un R0 de 1,7 comme une référence de confinement à Taiwan

445
Les chercheurs évoquent le R0 de 1,7 comme une référence de confinement à Taiwan (source CNA)

La faculté de santé publique de l’Université nationale de Taiwan a suggéré aujourd’hui aux autorités de santé de procéder aux mesures de confinement lorsque le taux de reproduction de base (R0) du COVID-19 atteint 1,7. Chen Hsiu-hsi (陳秀熙), professeur de la faculté de santé publique, a indiqué que la contamination communautaire n’est pas encore présente actuellement à Taiwan puisque le R0 est inférieur à 1 et que le taux de contamination locale sur des personnes dépistées est de 0,3%.

Si le R0 d’une région donnée atteint 2 ou que son taux de contamination autochtone atteint les 3%, la région est touchée par une contamination communautaire. Par conséquent, si le R0 atteint 1 et le taux de contamination locale sur des personnes dépistées arrive au niveau critique de 2%, les autorités doivent commencer à instaurer localement des mesures de confinement en partant sur un rayon de 5km.

Pour le professeur Chen Hsiu-hsi, lorsque le taux de contamination « est plus faible soit environ 1,5%, une étendue de confinement de 5km est à appliquer. Lorsque le taux atteint les 2%, le rayon de confinement doit être de 10km. Quand le confinement atteint un rayon de 15 km, le taux de contamination doit dépasser déjà les 3%. C’est-à-dire que c’est alors un niveau de grande propagation. » Et Chen Hsiu-hsi de poursuivre que « Si aujourd’hui les pays comme l’Italie avaient procédé à des confinements de petite échelle, toute la propagation à grande échelle enregistrée en Italie ou en Espagne ne serait pas arrivée. »

Le taux de contamination locale sur des personnes dépistées est actuellement de 30% dans certains pays européens, la situation peut être qualifiée de maîtrisable lorsque ce taux descend à 3%.

Selon les calculs de Chen Hsiu-hsi, en se basant sur les chiffres actuels, le monde (sans la Chine) comptera probablement 730 000 cas en date du 28 mars. Si Taiwan continue sa politique de dépistage actuel, le pays risque d’enregistrer 632 contaminations à l’étranger et 543 infections locales. Le nombre de cas sévères et de décès pourrait atteindre les 190.