7 ans d’incarcération maximale pour le stockage illégal de marchandises

30
Les rayons vidés (Photo CNA)

Avec la propagation rapide du COVID-19, les Taiwanais ont de nouveau commencé à vider des rayons des commerces. Aujourd’hui, le premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) en répondant aux questions des députés a de nouveau rassuré les Taiwanais sur la stabilité de la chaîne d’approvisionnement. Il invite ainsi la population à se discipliner : « Nous demandons à tout le monde de ne pas propager de fausses informations et de ne pas stocker de marchandises. Ces pratiques vont stricement à l’encontre des réglementations en vigueur. J’ai déjà exigé l’application des sanctions strictes concernant toute violation. Que personne ne tente de violer les réglementations ! »

Le bureau des procureurs a annoncé aujourd’hui que tout stockage illégal de marchandises et des produits de lutte contre le COVID-19 est passible d’une incarcération d’un à sept ans assorti d’une amende plafonnée à 5 millions de dollars taiwanais (soit 152 000 euros). Les procureurs ont déjà activé une plateforme d’enquêtes sur toute pratique illégale de cette nature.