« Lys sauvages » : des jeunes taiwanais d’aujourd’hui exigent une réforme parlementaire

53
Reconstitution du rassemblement des lys sauvage sur la place de la Liberté 30 ans après (photo RTI)

Il y a 30 ans, 6000 étudiants taiwanais se réunissaient sur la place de la Liberté devant le mémorial de Chiang Kai-shek pour demander des réformes au gouvernement favorisant la démocratisation de Taiwan. Aujourd’hui plusieurs associations de jeunes taiwanais et estudiantines ont répondu présent pour exiger de nouvelles réformes parlementaire comme le respect de la biodiversité d’opinion au parlement ou la mise en place du système d’audience parlementaire et des droits d’enquête. Ils ont également reproduit ce jour historique de la démocratisation taiwanaise. Une reproduction qui ravive la mémoire des personnes présentes à l’époque à l’instar de Chou Ke-jen (周克任) qui avait participé au premier sit-in : « A l’époque, les lys sauvages avaient beaucoup d’idées, nous pensions que nous devions agir nous-mêmes pour concrétiser ces idées. C’était à nous de nous sauver nous-mêmes. Il est évident qu’on espére que les élèves s’entraînent à comment appliquer ces idées en plus de prendre des initiatives à trouver des solutions aux problèmes surtout sur l’environnement et les droits du travail par exemple ».

Trois conteneurs et des chevaux de frise ont été installés pour la reconstitution de la barricade constituée par les manifestants de l’époque.