361 ressortissants taiwanais rapatriés de Wuhan

52
Un avion de la compagnie taiwanaise China Airlines (CAL) a rapatrié 169 ressortissants taiwanais depuis Wuhan la nuit de mardi à mercredi (photo : CNA)

Après cinq semaines d’attente, le gouvernement a obtenu le feu vert pour continuer le rapatriement des Taiwanais bloqués à Wuhan, premier foyer de l’épidémie de COVID-19 en Chine. Deux avions affrétés par le gouvernement taiwanais, l’un de la compagnie taiwanaise China Airlines et l’autre de la compagnie chinoise China Eastern Airlines, ont ramené au total 361 personnes la nuit dernière.

Le premier vol charter a atterri à l’aéroport international de Taoyuan peu avant minuit, et le second cinq heures plus tard. Notons que les deux vols ont chacun été repoussés de plusieurs heures à cause de contretemps survenus au dernier moment, mais aussi en raison de divergences sur les équipements de protection à imposer aux passagers. Les autorités sanitaires taiwanaises insistaient en effet pour que chaque passager porte une combinaison d’isolement, tandis que China Eastern Airlines aurait jugé inutile la mesure, ces derniers ayant déjà été testés négatifs.

Chen Shih-chung (陳時中), commandant en chef de la lutte contre les épidémie, a précisé : « Il ne s’agit pas de remettre en question la qualité des dépistages. Nous voulons simplement être plus prudents face à ce virus, qui donne souvent de faux résultats lors des tests. Pour la sécurité de l’ensemble des passagers, nous préférons prendre des précautions maximales. »

Suite à leur atterrissage, tous les passagers ont subi un contrôle sanitaire sur le tarmac, avant d’être dirigés vers trois lieux d’isolement pour 14 jours de quarantaine. Dans les 48 heures qui suivront, ils subiront un dépistage supplémentaire au nouveau coronavirus.