Les Taiwanais de nationalité italienne ne sont pas autorisés à quitter l’Italie

27
Ministère des Affairres étrangères

Les restrictions de circulation, initialement instaurées dans le nord de l’Italie en raison du COVID-19, ont été étendues à l’échelle nationale. L’inquiétude se propage au sein des communautés taiwanaises résidant dans la péninsule. Les appels se multiplient pour que le gouvernement taiwanais les rapatrie aussi, à l’instar des Taiwanais bloqués dans la ville chinoise de Wuhan.

Le ministère des Affaires étrangères a précisé que le rapatriement, s’il a lieu, ne concernerait qu’une partie des ressortissants taiwanais, en soulignant que les binationaux ne seraient pas autorisés à quitter le pays. Cette interdiction concerne également les titulaires d’une carte de séjour, à moins que ceux-ci rendent leur carte. La diplomatie a ajouté que ceux qui ont enfreint l’interdiction risquaient une amende de 206 euros et une peine de trois mois d’emprisonnement. Selon les chiffres fournis par la représentation taiwanaise, plus de 800 Taiwanais se trouvent actuellement sur place, tous statuts confondus.