30 ans après les « lys sauvages », des associations de jeunes Taiwanais envoient 5 demandes au Parlement

46
(Image : RTI)

Il y a 30 ans de cela, au mois de mars 1990, plus de 6000 étudiants taiwanais s’étaient rassemblés sur la Place de la liberté à Taipei pour demander des réformes et notamment l’abolition des dispositions provisoires pendant la période de mobilisation pour la suppression de la rébellion ou encore la dissolution de l’Assemblée nationale.

Le mouvement estudiantin des lys sauvages a ainsi constitué un des évènements historiques importants dans le processus de démocratisation de Taiwan.

Avec l’inauguration récente de la nouvelle session parlementaire, plusieurs groupes citoyens tels que le Taiwan Citizens Front et l’Economic Democracy Union se sont rassemblés aujourd’hui pour commémorer l’événement et demander aux nouveaux députés de s’engager à réformer l’enseignement supérieur, à garantir la participation des jeunes dans la politique et la souveraineté, à améliorer les droits des travailleurs et à se préoccuper du climat.