Onze Taiwanais de retour à Taiwan après avoir pris le même avion qu’un croisièriste israélien du Diamond Princess

46
Chuang Jen-hsiang pendant la crise du nouveau coronavirus (photo CNA)

Le Centre de commandement de lutte contre les maladies (CECC) a annoncé ce lundi que 11 citoyens taiwanais sont de retour d’Israël sans avoir pu y mettre les pieds. Les Taiwanais avaient partagé un avion avec un croisièriste Israélien du paquebot le Diamond Princess. Les Taiwanais se sont vu refuser l’entrée sur le territoire israélien puis transférés sur Istanbul puis Islamabad d’où ils ont pris un avion dont ils étaient les seuls à bord pour être rappatriés à Taiwan et mis en quarantaine sur place. Le responsable de la vigilance et de la prévention du CECC, Chuang Jen-hsiang (莊人祥) a retracé l’historique des événements :  « Dans le vol qu’ils ont pris, il y avait un croisièriste du Diamond Princess qui avait déjà été diagnostiqué atteint du COVID-19 puis déclaré guéri. Mais lorsque les passagers du vol sont descendus de l’avion, les autorités israéliennes ont fait un contrôle immédiat des passagers et le contrôle s’est révélé positif pour le croisièriste. Donc, tous les passagers taiwanais de l’avion ont été transférés en Turquie. Et enfin aujourd’hui ces onze passagers vont revenir à Taiwan depuis le Pakistan avec seulement eux à bord. »

Chuang Jen-hsiang a ajouté que la quarantaine de 14 jours se fera à domicile si les passagers ne révèlent aucun signe de la maladie, un contrôle a déjà effectué à bord de l’avion qui a attérri à l’aéroport international de Taoyuan et une personne présentant des difficultés respiratoires a été envoyée à l’hôpital alors que les 10 autres personnes ont été autorisées à regagner leur domicile pour y entâmer leur quarantaine.