Les Taiwanais bloqués à bord de Diamond Princess sont enfin rapatriés

45
Evacuation du navire de croisière Diamond Princess (photo : Reuters/TPG)

Aujourd’hui marque le dernier jour de l’évacuation des passagers et de l’équipage du bateau de croisière Diamond Princess, stationné dans le port de Yokohama, au Japon. Avec l’approbation du gouvernement japonais, un avion affrété par China Airlines, compagnie nationale taiwanaise, a ramené de Tokyo une vingtaine de Taiwanais placés en quarantaine dans le gigantesque navire depuis début février.

Partant de l’aéroport Haneda en début de la soirée, l’avion devrait atterrir à l’aéroport international de Taoyuan à 22 h 15. Peu avant la mission, Chen Shih-chung (陳時中), commandant en chef de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, se voulait rassurant : « La dernière fois, les rapatriés ont été immédiatement placés dans un centre d’isolement. Cette fois-ci, tout le monde sera envoyé à l’hôpital pour la quarantaine. Ce sera donc plus simple et plus rapide par rapport à la dernière fois, et ils resteront à l’hôpital pour toute la quarantaine. » Comme il s’agit d’un avion de 150 places, les passagers ont pu être répartis de manière très espacée, afin d’éviter des éventuelles contaminations réciproques.