Taiwan réfute l’existence de « transmission communautaire » du nouveau coronavirus sur son sol

79
Tsai Ing-wen

Le Centre de contrôle et de prévention contre les maladies des Etats-Unis a récemment classé Taiwan, sur son site internet, dans la liste de pays présentant des cas de « transmission communautaire », une classification tout de suite niée par les autorités taiwanaises.

La présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a réagi en déclarant que Taiwan ne remplissait pas les quatre conditions nécessaires à l’utilisation de l’expression « transmission communautaire ».

Le Centre américain précise en effet que Taiwan présente des cas dont la source d’infection reste inconnue, classant ainsi Taiwan avec le Japon, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande et le Vietnam, sans toutefois déconseiller aux Américains les voyages à Taiwan.

Et pourtant, les autorités sanitaires taiwanaises ont récemment confirmé la source d’infection du 19ème cas taiwanais, un chauffeur de taxi récemment décédé du nouveau coronavirus. Il a en effet récemment été confirmé que ce dernier avait été infecté par un homme d’affaires taiwanais qui, revenant de la province chinoise du Zhejiang, avait emprunté le taxi du chauffeur à la sortie de l’aéroport.