L’île Maurice interdit l’entrée de Tawanais sur son territoire

47
Joanne Ou, porte-parole de la diplomatie (photo : ministère des Affaires étrangères)

Le gouvernement mauricien a décidé unilatéralement d’inclure Taiwan à la Chine, Hong Kong et Macao en interdisant toute personne ayant voyagé à Taiwan, en Chine, à Hong Kong et à Macao 14 jours précédant son arrivée à l’île Maurice. Le gouvernement a justifié cette décision en accord avec les informations sur la situation du COVID-19 fournies par l’OMS. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Joanne Ou (歐江安), a déclaré aujourd’hui que d’après les informations de la représentation taiwanaise en Afrique du Sud et des agents de la pêche taiwanais sur l’île Maurice, les pêcheurs des bateaux de pêche en haute mer taiwanais pouvaient toujours entrer sur le territoire.

Le gouvernement taiwanais continue de négocier avec le gouvernement mauricien pour tenter de clarifier la situation, et insiste sur le fait que Taïwan ne fait pas partie de la Chine, n’est pas une zone d’épidémie chinoise et que la situation épidémique dans le pays est sous contrôle : « Le ministère des Affaires étrangères a déjà ordonné les représentations taiwanaises concernées de prendre contact avec les autorités mauriciennes pour continuer d’expliquer les efforts et résultats de Taiwan dans la lutte contre l’épidémie. L’île Maurice ne doit pas recevoir l’influence des erreurs de répartition de l’OMS et doit contacter rapidement l’association internationale du transport aérien de la rectification de leur information érronée. L’île Maurice ne peut pas nous inclure dans la zone épidémique chinoise, ce qui risque d’influencer les échanges touristiques et économiques entre Taiwan et les autres pays. »

D’autre part, certains Taiwanais ont été mis en quarantaine récemment à leur arrivée à l’île maurice après un transit à Hong Kong. Le gouvernement reste en contact avec ces Taiwanais sur place, dont les conditions de quarantaine ont été améliorées.