Enquête préliminaire sur le crash du Black Hawk: erreur humaine et mauvaise météo mises en avant

36
L'armée rend public son rappot de l'enquête sur l'accident du Black Hawk (Photo CNA)

Le ministère de la Défense a rendu public le 15 février le premier rapport d’enquête sur l’accident de l’hélicoptère UH-60M survenu le 2 janvier. Le commandement de l’armée de l’air a indiqué qu’à cause du changement climatique rapide en montagne, l’hélicoptère s’est retrouvé soudainement dans les nuages et le pilote n’a pas eu suffisamment de temps pour remonter l’appareil. Les conditions climatiques et le facteur humain sont donc à l’origine de cet accident qui a coûté la vie à huit personnes. L’armée de l’air exclut la défaillance mécanique comme principale cause de l’accident après que Sikorsky Aircraft, le constructeur de l’hélicoptère, a fourni la semaine dernière une analyse complète des deux enregistreurs de données récupérés de l’épave. L’hélicoptère UH-60M, transportant du personnel militaire vers une base à Dong’ao, dans le comté de Yilan pour une inspection, s’est abîmé dans les montagnes avec 13 personnes à bord. Sur les huit militaires tués figurait le chef d’Etat major Shen Yi-ming (沈一鳴).