La période de quarantaine du « Diamond Princess » pourrait être prolongée

46
Consultation médicale pour le passager taiwanais âgé à bord de Diamond Pricess (Photo famille du patient)

Le bateau de croisière mis en quarantaine dans les eaux de Yokohama au Japon enregistre régulièrement des nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus (désormais appelé Covid-19). A ce jour, sur les 3711 personnes à bord initialement, le nombre de patients atteints du virus est désormais de 174. Avec l’arrivée des nouveaux cas, la date de fin de quarantaine du paquebot, initialement prévue pour le 19 février, pourrait être repoussée.

Guo Zhong-Xi  (郭仲熙), secrétaire général de la Taiwan-Japan Relations Association explique que le Japon étudie à présent la nécessité de faire un dépistage général auprès de tous les passagers : « Nous savons que la fin de la quarantaine était prévue pour le 19 février. Néamoins, si une nouvelle série de dépistages s’avère nécessaire, cette date pourrait être modifiée. Mais nous sommes en contact avec le gouvernement japonais afin que les Taiwanais puissent regagner leur pays le plus rapidement possible. » L’association a par ailleurs déclaré avoir apporté de l’aide médicale au Taiwanais de 80 ans confiné dans le paquebot qui avait sollicité l’aide de la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文).