Les avions de chasse chinois ont franchi la ligne de démarcation interdétroit

129
Un avion militaire chinois survole le territoire taiwanais sans autorisation (photo ministère de la Défense)

Hier et aujourd’hui, l’armée chinoise a conduit des exercices militaires aériens de longue distance en passant par le canal de Bashi situé au sud de Taiwan, ils ont ensuite remonté la partie ouest de l’Océan Pacifique avant de rejoindre leur base par le nord en passant par le détroit de Miyako au nord-est de Taiwan.
Les avions repérés étaient du type avion de chasse Shenyang J-11, avion de détection Shaanxi KJ-500 et bombardier Xian H-6. Le ministère de la Défense a annoncé aujourd’hui que lors des opérations de ce matin, des avions de chasse accompagnateurs de bombarbiers Xian H-6 ont franchi brièvement la ligne de démarcation dans le détroit de Taiwan faisant décoller les F-16 de Taiwan chargés de missiles depuis la base militaire de Hualien pour les accompagner.

La présidente de la république Tsai Ing-wen (蔡英文) a déclaré que la priorité actuelle de la Chine devrait être la lutte contre le nouveau coronavirus et non des manœuvres militaires : « Je trouve que l’épidémie en Chine relève d’une préoccupation mondiale, et qu’il y a énormément de choses à faire. Je trouve que ces manœuvres militaires n’ont pas de sens et ne sont pas nécessaires dans un moment pareil. En de tels temps, je veux dire à la Chine que ce qui importe est de maitriser rapidement l’épidémie pour permettre à la région et au monde entier, de se soulager de cette cette situation inquiétante à laquelle ils font face. »

Selon les informations officielles du ministère de la Défense, le dernier franchissement de la ligne de démarcation interdétroit par les avions militaires chinois remonte au 31 mars 2019 où plusieurs appareils taiwanais ont décollé pour accompagner deux intercepteurs Shenyang J-11.