Le soutien à Taiwan s’intensifie à l’OMS

70
Andrew Brember, ambassadeur américain à Genève (Photo depuis Youtube)

La 146e session de la réunion du Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la santé se déroule du 3 au 8 février à Genève. Hier, la réunion portait sur les « émergences de santé publique : préparation et réponse » et a suscité de nombreux pays qui ont montré du doigt la faille de la protection de santé publique avec l’absence de Taiwan à l’OMS. Le représentant américain à Genève, Andrew Bremberg, ainsi que le représentant de l’Allemagne, le pays représentant de l’Europe, les représentants du Japon, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, de la Belgique ont tous réitéré l’importance de la présence de tous dans le système de défense contre les épidémies. Leur soutien qui rejoint celui apporté par des pays alliés taiwanais a été salué par le ministère des Affaires étrangères via la porte-parole Joanne Ou : « Cette année, le soutien de l’adhésion de Taiwan à l’OMS était plus évident et conséquent. Nous avons vu que de plus en plus de pays et de personnalités de haut rang nous ont apporté leur soutien. »

La diplomatie taiwanaise a également indiqué que la défense de Taiwan par différents pays prouve que ces derniers n’acceptent pas la position chinoise sur sa pleine communication avec Taiwan en matière de lutte contre le nouveau coronavirus.