Dialogue de sourd interdétroit pour le rapatriement des Taiwanais en Chine

32
Image du premier rapatriement des Taiwanais depuis Wuhan (Photo CNA)

Le bureau chinois des affaires taiwanaises a indiqué récemment avoir sollicité le système de communication d’aviation civile interdétroit au sujet du rapatriement d’un millier de Taiwanais entre le 6 et le 8 février alors que cette demande n’a pas été acceptée par Taiwan. A ce sujet, la commission ministérielle des affaires continentales a réitéré que le travail du rapatriement doit s’effectuer sur l’exécution exacte des procédures de quarantaine, du choix des passagers prioritaires et de la communication interdétroit concernant la liste des passagers.

Chiu Chui-cheng (邱垂正), vice-président de la commission ministérielle des affaires continentales a réitéré la position de Taiwan : « Compte tenu de la nature spéciale des relations interdétroit, nous souhaitons que la partie chinoise laisse de côté la pensée politique et agisse pour une question humanitaire. Elle doit appliquer réellement le contrôle des risques et la quarantaine afin que les Taiwanais puissent regagner Taiwan le plus rapidement possible. »

Les exigences de Taiwan viennent du fait que dans le premier et le seul vol de rapatriement, trois personnes ne se trouvaient pas sur la liste communiquée dont une est atteinte du nouveau coronavirus. Le contrôle n’était pas appliqué correctement.