Le Paraguay et l’Eswatini parlent en faveur de la participation de Taiwan à l’OMS

31
L'OMS (Photo AFP)

La réunion du comité exécutif de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a débuté hier et doit durer jusqu’au 8 février. Ce premier jour a été marqué par les discours des alliés diplomatiques de Taiwan, à savoir l’Eswatini et le Paraguay. Ces alliés diplomatiques ont souligné l’importance de la participation de Taiwan à l’OMS.

Simon Zwane, le représentant de l’Eswatini a déclaré que Taiwan, exclut de l’OMS, ne peut pas recevoir un soutien sanitaire international adapté. Le représentant de l’État a rappelé que les experts techniques de Taïwan ne peuvent pas participer aux réunions techniques de l’OMS à l’heure actuelle, ce qui expose malheureusement 23 millions de personnes à des risques sanitaires. Dans son discours, Julio Cesar Peralta Rodas, le représentant paraguayen a mentionné les cas d’infection à Taïwan. Il a demandé à l’OMS de veiller à ce que Taïwan puisse recevoir, dès à présent, des informations des autres membres de l’OMS afin de renforcer la sécurité sanitaire mondiale.

Le ministère des Affaires étrangères a exprimé sa protestation et son mécontentement aujourd’hui face aux propos du représentant chinois qui insiste sur le fait que la Chine a partagé régulièrement des informations concernant le nouveau coronavirus dans le monde, à Taiwan et à Hong Kong en se basant sur le principe d’une seule Chine. Le ministère accuse l’OMS de lister des informations concernant Taiwan dans la catégorie Chine ce qui nuit déjà aux intérêts des Taiwanais comme par exemple l’interdiction d’atterrissage des avions taiwanais ou d’entrée au territoire des Taiwanais dans certains pays. Tout de suite, Joanne Ou (歐江安), porte-parole de la diplomatie taiwanaise : « Nous exigeons de tous les organisations internationales dont l’OMS de faire preuve de professionnalisme et respecter le principe de neutralité pour que Taiwan puisse participer sans encombre à l’ensemble des réunions, des mécanismes ou des activités internationaux. »

Les voix internationales s’élèvent pour la participation de Taiwan à l’OMS. Shinzo Abe, le premier ministre japonais ou encore Justin Trudeau, le premier ministre canadien se sont exprimés en faveur de la participation de taiwan à l’OMS. Des sénateurs américains ont aussi écrit à l’OMS pour soutenir la participation de Taiwan à l’OMS.