Six personnes envoyées en justice pour la propagation d’infox sur la pneumonie

54
FAKE NEWS (Photo Wikimedia communs)

Après avoir été contactée par le centre de contrôle des maladies au sujet de la circulation de fausses informations sur les réseaux sociaux concernant le coronavirus 2019-nCoV, la police criminelle a étudié les différents dossiers.

Sur les 12 dossiers dénoncés, la police a retrouvé six personnes impliquées dans cinq dossiers. Elles sont aujourd’hui envoyées en Justice pour violation de la loi sur la lutte contre les maladies infectieuses. La police a   rappelé de nouveau aux Taiwanais de ne pas produire, véhiculer ni publier d’informations erronnées concernant l’épidémie de coronavirus. L’amende maximale prévue en cas de violation est de l’ordre de 3 millions de dollars taiwanais, c’est-à-dire environ 89 000 euros.