Interdiction de spéculation sur la vente de masques de protection

88
Fabrication de masques de protection (archives CNA)

Ces derniers jours, à cause des vacances, de très nombreux magasins ont vu leurs stocks de masques médicaux rapidement épuisés. Cela a provoqué la crainte d’une éventuelle pénurie de ces produits de protection de base alors que les chiffres liés à l’épidémie de coronavirus de Wuhan continuent de grimper.

Aujourd’hui, devant les médias, le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a réagi sévèrement à ce propos. Il a souligné que l’offre de masques est largement suffisante pour répondre à la demande nationale. Il a déconseillé les achats massifs, les stockages personnels et surtout les spéculations. « Lors de l’épidémie de SRAS, beaucoup d’habitants avaient acheté trop de masques, qui n’étaient plus utiles après l’épidémie. Rassurez-vous. Il y en a assez pour tout le monde. Achetez seulement la quantité dont vous avez besoin. Il ne faut pas acheter excessivement et surtout il ne faut pas chercher à s’enrichir par des spéculations. De même, il ne faut pas en revendre ou en offrir à l’étranger », a averti le chef du gouvernement.

Selon le Premier ministre, suite à leur réouverture après les vacances du nouvel an lunaire, les usines insulaires mettront dès demain leurs machines en marche sans interruption, ce qui permettra une productivité de près de 4 000 000 de masques par jour. Par ailleurs, le gouvernement continuera la distribution progressive de sa réserve de masques selon la demande. Pour éviter les stocks, depuis hier, chaque individu ne peut plus acheter que trois masques par magasin.