La drogue PMMA fait 34 morts en 3 mois

43
Source : CNA

Le haut bureau des procureurs de Taiwan a déclaré que 34 décès ont été constatés au cours des trois derniers mois en raison de l’utilisation d’un substitut de l’ecstasy, la PMMA. Compte tenu du taux de mortalité extrêmement élevé de la PMMA, qui est souvent mélangée dans des sachets de café contenant divers drogues, les procureurs avertissent particulièrement les jeunes à ne pas se laisser tenter par cette drogue durant la période des fêtes. Le haut bureau des procureurs a chargé les parquets locaux de mettre en place des équipes spéciales chargées d’enquêter activement sur la drogue.

La PMMA est un stimulant du système nerveux central, qui met les consommateurs dans un état d’excitation, augmentant les battements du coeur, la pression artérielle, fait transpirer et déshydrate. La température du corps peut atteindre plus de 40 degrés Celsius, ce qui entraîne un choc thermique et la mort. Sa toxicité est plus de 4 fois supérieure à celle de la méthoxyméthylamphétamine. Si elle est administrée à 50 mg, elle est susceptible d’être mortelle. De plus, en raison des effets relativement lents de la PMMA, le consommateur n’a souvent aucune sensation ce qui peut conduire à un surdosage et augmenter les risques de mortalité. Ces drogues sont souvent utilisées comme substituts de l’ecstasy et de la MDMA en raison de leur faible coût et de leur processus de fabrication rapide.

Le Docteur Lin Tung-liang (林棟樑) chef du groupe de chimie toxicologique de l’institut médico-légal du Ministère de la Justice a souligné que deux cas de mort de la PMMA avait été relevé à Keelung en 2006. Or, on constate qu’il y a 3 à 4 sortes de types de drogues mélangés dans certains sachets de café comprenant de la drogue, dont le PMMA, et qu’il suffit de consommer un seul de ces sachets de café pour perdre la vie.

Sur les 34 décès enregistrés, l’âge moyen était de 26 ans et le plus jeune avait 17 ans. 28 cas ont été enregistrés rien qu’en décembre dernier.