Le KMT approuve l’établissement d’une commission chargée de proposer des réformes internes

33
(Image : Site du KMT)

Quelques jours après la défaite aux élections présidentielle et législatives du 11 janvier dernier, le Comité central permanent du Kuomintang (KMT) a adopté hier la décision d’établir des propositions de réforme interne pour le principal parti d’opposition.

La commission de réforme sera constituée de quatre sections, consacrées à la réforme organisationnelle du parti, à la politique interdétroit, à la participation de la jeunesse et aux finances, qui devront chacune soumettre des propositions d’ici fin mars.

Par ailleurs, le Comité a également adopté l’interdiction pour les membres du KMT qui ont travaillé dans la Conférence consultative politique du peuple chinois ou dans l’Assemblée nationale populaire de se présenter aux élections du Comité central permanent du parti. Les élections des membres du Comité central permanent et du président du KMT doivent avoir lieu le 7 mars prochain puisque son président Wu Den-yih (吳敦義) ainsi que d’autres membres du Comité ont démissionné de leur poste la semaine dernière.

La présidente intérimaire de la commission de la culture et de la communication du parti Wang Yu-min (王育敏) a encouragé les jeunes membres du parti à se présenter, tout en « conseillant » que le nombre de membres de plus de 40 ans ne représente pas moins d’un tiers du Comité.

Trois candidats ont officiellement annoncé leur participation à l’élection du président du parti, à savoir Hau Lung-bin(郝龍斌), Chang Ya-chung(張亞中) et Wu Chih-chang(武之璋).