Taiwan développe une méthode pour déceler les maladies rénales des chats domestiques

48
Source : CNA

Zan Hsiao-wen (冉曉雯), professeure du département d’optoélectronique de l’Université Chiao Tung, a développé la première méthode au monde permettant d’analyser le taux d’urée des chats à l’aide de la litière. Cette technique sert à connaître l’état des maladies rénales des chats.

Plus de la moitié des chats de compagnie de plus de 10 ans souffrent d’une maladie rénale chronique. C’est la première cause de mortalité chez les chats. En outre, la maladie pour être correctement soignée nécessite un dépistage et un traitement précoces.

La technique de dépistage a été développée avec le soutien du ministère des Sciences et technologies et la coopération de Zan Hsiao-wen, professeure de l’Université Chiao Tung et de Huang Ming-ju(黃明如), vice-présidente du centre hospitalier vétérinaire de Kaohsiung Jong-Shing. L’analyse d’urine de chat se fait alors via la litière à l’aide d’un réactif chimique et de la technologie OFUS (détection d’urée de fibre optique). Selon la professeure, ce test est moins coûteux que les techniques actuelles. Si la suite des tests s’avère concluante, les propriétaires de chats domestiques pourraient peut-être utiliser ce système directement depuis chez eux et ainsi sauver la vie de leurs petites boules de poils.