Coronavirus à Wuhan : 1er décès en Chine, Taiwan met en place un dépistage rapide

85
(Image : Pixabay)

Suite à la confirmation du premier décès en Chine d’un patient atteint du nouveau coronavirus à Wuhan, le centre de contrôle des maladies de Taiwan a annoncé la mise en place d’un système rapide de dépistage basé sur les données du séquençage génétique accompli par les autorités sanitaires chinoises.

Le directeur adjoint du centre de contrôle des maladies, Chuang Jen-hsiang (莊人祥) a souligné l’importance d’agir vite, d’où le précieux temps que ce test peut faire gagner au personnel médical : « En l’absence de séquençage génétique, nous devons procéder à la méthode de dépistage plus générale. Si le test s’avère positif, il faut encore procéder au séquençage, ce qui nécessite un délai d’au moins une journée supplémentaire. Maintenant, comme la Chine nous a fourni les données du séquençage génétique, le délai de dépistage n’est plus que de quatre heures. »

Selon les données fournies par la Chine, le nouveau coronavirus présente des similarités à hauteur de 73% avec le SRAS qui avait sévi en 2003. Le centre taiwanais de contrôle des maladies a précisé que les données chinoises en date du 10 janvier font état de 41 cas diagnostiqués du nouveau type de coronavirus. Outre le premier patient décédé qui était déjà atteint d’une tumeur au foie, sept autres patients sont dans un état grave.