Diminution de 20% des cas d’ébriété au volant en six mois

46
Contrôle d'alcoolémie (Photo: Bureau de la police Chungshan à Taipei)

Les réglementations amendées pour lutter contre l’alcool au volant sont entrées en vigueur en juillet dernier avec des sanctions alourdies, le retrait de permis, l’immobilisation du véhicule ou encore des sanctions à l’encontre des passagers.

Le ministère des Transports a annoncé aujourd’hui que ces nouvelles réglementations ont réussi à faire baisser le nombre de cas d’ébriété au volant dans le pays comme l’a indiqué Hsieh Ming-hong (謝銘鴻), secrétaire exécutif de la commission de sécurité routière du ministère des Transports : « En 2015, Taiwan a enregistré 6 658 accidents relatifs à la conduite en état d’ébriété. Entre janvier et novembre de 2019, le nombre total d’accidents était de 3 725. On note une diminution de 50%. Ensuite, concernant le nombre de cas d’alcool au volant enregistrés, en juillet il y a eu 8 546 cas et ce nombre a chuté à 6 615 cas en novembre. La diminution est de 22,6%. Le nombre de personnes déférées devant la justice pour conduite en état d’ébriété était de 4 849 en juillet et 4142 en novembre. »

Le ministère des Transports avertit cependant les Taiwanais sur les risques d’alcool au volant au lendemain matin d’une soirée arrosée. Il précise que la plupart des Taiwanais estiment qu’ils sont sobres le lendemain matin. Par conséquent, la proportion des accidents relatifs à l’alcool enregistrés entre 6h00 et midi a augmenté à 14,6% contre 11,8% il y a cinq ans.